Mercato - PSG : La décision est prise pour ce gros chantier de Leonardo ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec l’arrivée d’Achraf Hakimi, le PSG a réglé ses problèmes au poste d’arrière droit. Quid maintenant de celui de latéral gauche ? Alors que Layvin Kurzawa pourrait partir d’ici peu, le duo Juan Bernat-Abdou Diallo semble tenir la corde pour cette saison. Bien que rien ne serait à exclure…

A l’occasion de ce mercato estival, Leonardo s’est démené pour régler les carences au sein de l’effectif de Mauricio Pochettino au PSG. Ainsi, pour cela, le club de la capitale est allé chercher Achraf Hakimi à l’Inter Milan, considéré comme l’un des meilleurs au poste d’arrière droit, une position qui faisait défaut ces dernières saisons à Paris. Désormais, c’est donc de l’histoire ancienne et le PSG semble armé comme jamais pour aller chercher la Ligue des Champions. Toutefois, quelques interrogations entourent encore le poste d’arrière gauche. Depuis le début de saison, étant donné que Juan Bernat n’est toujours pas à 100% après sa blessure au genou d’il y a un an, c’est Abdou Diallo qui a occupé le couloir, lui qui est pourtant défenseur central. Dans le même temps, Layvin Kurzawa est lui resté sur le banc de touche. Dans l’attente d’un futur transfert ? D’ici le 31 août, l’international français pourrait bien faire ses valises, bien que la piste OL ait disparu. Et c’est donc avec Bernat et Diallo en tant qu’arrière gauche que le PSG devrait faire cette saison.

Une paire Bernat-Diallo ?

Au PSG, Abdou Diallo doit donc se faire à ce nouveau poste d’arrière gauche. Et comme il l’expliquait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles