Mercato - PSG : Le décor est planté pour le Qatar avec Tanguy Ndombele !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Annoncé comme étant la nouvelle grande priorité du PSG sur le marché des transferts, Tanguy Ndombele pourrait faire l’objet d’un prêt avec option d’achat. Et malgré la détermination du joueur ainsi que de Leonardo à concrétiser ce dossier, Tottenham ne le laissera pas filer sans que certaines conditions soient respectées…

La suite de ce mercato hivernal s’annonce déjà mouvementée pour le PSG ! La grande priorité fixée en interne à Leonardo reste bien évidemment de dégraisser l’effectif du club de la capitale, et le directeur sportif brésilien s’est d’ailleurs vu fixer un objectif de ventes de 100M€ pour les mois à venir. En attendant, Rafinha a été prêté par le PSG à la Real Sociedad, et le départ de Sergio Rico semble également imminent : « Des départs au mercato ? Tout peut arriver, le marché est ouvert . Il y a des intérêts d'autres clubs pour des joueurs. Il faut que tout le monde soit d'accord », indiquait récemment Mauricio Pochettino en conférence de presse sur les probables départs à venir au PSG. Mais ça s’active également dans le sens des arrivées…

Ndombele, la nouvelle piste chaude du PSG

The Athletic, rapidement suivi par L’Equipe qui a confirmé l’information, a annoncé jeudi après-midi que le PSG avait relancé de manière très insistance la piste menant à Tanguy Ndombele. Le milieu de terrain français de 25 ans, sous contrat jusqu’en juin 2025 avec Tottenham, a été mis de côté par les Spurs et est même prié de s’entraîner en marge du groupe. Déjà ciblé au PSG par le passé,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles