Mercato - PSG : Déjà un gros problème en coulisses… à cause de Donnarumma ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le PSG serait en passe d’enregistrer l’arrivée de Gianluigi Donnarumma, la venue de l’international italien pourrait déjà être à l’origine de crispations en interne.

Le moins que l’on puisse dire est que ce début de mercato estival est agité du côté du Paris Saint-Germain. En effet, en plus de se montrer très insistant auprès de l’Inter dans l’optique d’attirer Achraf Hakimi et d’avoir enrôlé librement Georginio Wijnaldum mercredi dernier, le club de la capitale serait maintenant sur le point d’enregistrer la venue de Gianluigi Donnarumma. Libre le 30 juin prochain à l’AC Milan, le portier de 22 ans aurait trouvé un accord sur les contours d’un contrat de 5 ans avec le PSG assorti d’un salaire de 12 M€/an net bonus inclus comme l’a annoncé Fabrizio Romano. Les derniers détails de ce bail aurait été réglé au cours des dernières heures et la visite médicale de Gigio Donnarumma serait maintenant prévue pour après mercredi, une fois le match entre l’Italie et la Suisse disputé.

« Offre ton absence à celui qui ne valorise pas ta présence »

Cependant, bon nombre d’observateurs s’interrogent sur la pertinence de ce choix de Leonardo. Certes, le directeur sportif du PSG profite là d’une opportunité de marché pour sécuriser le poste de gardien sur le très long terme. Mais cela pourrait également bouleverser la hiérarchie avec Keylor Navas, lui qui est l’un de cadres du vestiaire parisien. Et visiblement, le Costaricien pourrait être assez mécontent de cette concurrence à venir avec…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles