Mercato - PSG : Un départ retentissant se prépare à Paris !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déjà englué dans une situation sportive compliquée depuis plusieurs mois, Mauro Icardi a connu des problèmes conjugaux qui n'ont rien arrangé. Désireux de retrouver du calme, l'attaquant argentin aurait pris la décision de quitter le PSG dès cet hiver.

Depuis qu'il a quitté l'Inter Milan, un peu contre son gré en 2019, Mauro Icardi traverse une période délicate. Malgré six premiers mois très aboutis au PSG où il était prêté, l'attaquant argentin a rapidement décliné. Certes, cela n'a pas empêché Leonardo de lever son option d'achat pour environ 50M€, dans l'espoir d'un retour de l'Argentin à son meilleur niveau après la pause due au Covid, mais ce n'est jamais arrivé. Voilà plus d'un an et demi que Mauro Icardi est en retrait sur le plan sportif. Et voilà que sa situation conjugale n'arrange rien. En effet, sa femme Wanda Nara a affiché sur les réseaux sociaux sa rupture avec l'attaquant du PSG qui l'aurait trompée avec China Suarez, une actrice argentine. Depuis, Mauro Icardi est en quête de rédemption pour reconquérir sa femme et s'affiche très régulièrement avec elle sur les réseaux sociaux. Malgré tout, cette situation l'a poussé à rater la réception de Leipzig. Avant le match, Mauricio Pochettino affichait son soutien envers l'avant-centre de 28 ans : « (Mauro) Icardi est un joueur fort sur le plan mental. Il n'était pas avec nous face à Leipzig, mais il était à l'entraînement ce matin et il sera dans le groupe demain. Du président aux joueurs en passant par les joueurs, nous…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles