Mercato - PSG : Plus désiré à Paris, Neymar face à un dilemme pour son transfert ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Devenu indésirable au PSG un an seulement après sa prolongation de contrat, Neymar semble être invité à aller voir ailleurs avant la clôture du mercato estival. Et alors que Thiago Silva l’a interpellé pour qu’il le rejoigne à Chelsea, le numéro 10 du PSG dispose d’une option plus exotique à Santos.

Les jours passent et se ressemblent pour Neymar. Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2027 à présent que la clause automatique pour deux saisons supplémentaires ait été activée à compter du 1er juillet comme le10sport.com vous le révélait en mai 2021, le Brésilien n’est plus le bienvenu au PSG. Le Parisien a même affirmé dans la journée de mercredi que Neymar et le PSG seraient prêts à mettre un terme à leur collaboration, mais uniquement si les conditions souhaitées par les deux parties étaient respectées.

Quitter Paris, mais pas pour aller n’importe où

Toujours selon Le Parisien, Neymar refuserait de quitter le PSG pour rejoindre un club où il ne peut pas trouver un challenge sportif à la hauteur du Paris Saint-Germain. C’est pour le numéro 10 du PSG refuserait d’aller « s’enterrer » à Newcastle selon le quotidien de la capitale. L’option Chelsea ne déplairait pas à Neymar.

Chelsea cherche à recruter une star

D’ailleurs, en début de semaine, le Brésilien a été invité à rejoindre Thiago Silva à Chelsea par le principal intéressé.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles