Mercato - PSG : Un dernier coup de folie pour le Qatar après Lionel Messi ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir déjà bouclé plusieurs coups XXL sur le marché des transferts, le PSG pourrait bien réserver une dernière surprise de taille en toute fin de mercato estival avec les dossiers Paul Pogba, Eduardo Camavinga… mais également Cristiano Ronaldo !

C’est un fait, le PSG a vu les choses en grand pour son mercato estival 2021 avec les arrivées de Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma et surtout Lionel Messi. Mais faut-il estimer pour autant que le recrutement est terminé pour le club de la capitale ? L’avenir de Kylian Mbappé suscite actuellement de grandes interrogations, ce qui affole la presse étrangère et relancerait totalement la piste menant à une autre star de l’attaque : Cristiano Ronaldo. Mais le PSG semble également en mesure de pouvoir viser un dernier gros coup au milieu de terrain…

Le PSG observe toujours Pogba et Camavinga

L’Equipe annonce dans ses colonnes du jour qu’un dernier gros coup n’est pas à exclure de la part du PSG dans la dernière semaine du mercato estival, et deux profils sont toujours ciblés par Leonardo à cet effet : Paul Pogba et Eduardo Camavinga. Le premier n’a plus qu’une seule année de contrat à Manchester United, et même si aucune offre n’a été transmise par le PSG pour le recruter, l’idée d'inclure un indésirable dans la transaction pourrait également faire son chemin en fin de mercato afin de convaincre les Red Devils de lâcher Pogba. Quant à Camavinga, qui est lui aussi engagé jusqu’en juin 2022 avec son club…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles