Mercato - PSG : Deux dossiers sensibles se présentent déjà à Luis Campos !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dimanche, Presnel Kimpembe ainsi qu’Abdou Diallo ont publiquement fait savoir qu’ils pourraient envisager de quitter le PSG cet été, chacun avec plus ou moins de fermeté. Et Luis Campos, qui s’apprête à venir succéder à Leonardo au poste de directeur sportif du club de la capitale, va donc devoir gérer ces deux cas sensibles à son arrivée.

Comme prévu, Luis Campos devrait être officiellement nommé dans les prochains jours à la tête de la direction sportive du PSG en lieu et place de Leonardo, mais l’ancien dirigeant portugais du LOSC et de l’AS Monaco aurait déjà signé son contrat en coulisses pour ce nouveau challenge de taille qui l’attend au sein du club de la capitale. Campos débarque alors que la prolongation de contrat de Kylian Mbappé a finalement été réglée par Nasser Al-Khelaïfi, mais il aura d’autres cas épineux à gérer pour le mercato estival du PSG, et certains se sont même révélés dimanche.

Kimpembe et Diallo menacent de partir

Presnel Kimpembe (26 ans) a été le premier à allumer la mèche en conférence de presse avec l’équipe de France, puisque le défenseur central, sous contrat jusqu’en juin 2024 avec le PSG, n’a pas exclu de partir durant le mercato : « Tout le monde connaît mon amour pour le PSG. Après, j’aurai 27 ans en août, j’arrive à un moment clé de ma carrière. Mon prochain contrat est important. J’attends de pouvoir rencontrer la nouvelle direction sportive. Il va falloir discuter assez rapidement », confiait Kimpembe, qui figurerait d’ailleurs sur les tablettes…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles