Mercato - PSG : Doha lance les grandes manœuvres pour remplacer Pochettino !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré un contrat qui court jusqu’en juin 2023 avec le PSG, Mauricio Pochettino semble déjà promis au départ en fin de saison. Le Qatar, qui a déjà acté l’idée d’une séparation avec l’entraîneur argentin, s’est donc lancé à la recherche de son successeur. Et plusieurs profils de renom sont à l’étude…

Interrogé la semaine passée en conférence de presse, Mauricio Pochettino affichait plus que jamais son intention de continuer l’aventure au PSG la saison prochaine : « Aujourd’hui, je reste à 100% au PSG l'an prochain (…) Mes échanges avec la direction sportive ? Il n'y a aucune discussion en dehors de la normalité. Nous avons une bonne relation et communication. Nous travaillons dur ensemble. On pense toujours à l'avenir », expliquait l’ancien manager de Tottenham qui, même s’il expliquait par la suite que ses propos avaient été déformés, envisage donc clairement rester au PSG où son contrat court jusqu’en juin prochain. Mais l’ensemble de la presse hexagonale est unanime pour dire qu’il n’y plus aucune chance de voir Pochettino rester en place au PSG cet été, et le Qatar est surtout en train de se pencher sur sa succession..

Zidane, Conte, Löw et Motta sont ciblés

Le Parisien consacre un large dossier dans ses colonnes du jour à l’identité du futur successeur de Mauricio Pochettino sur le banc du PSG, et annonce que Doha garde en priorité l’option Zinedine Zidane dans son esprit. La donne est claire dans ce dossier : s’il accepte le poste, l’ancien entraîneur du Real Madrid verra s’ouvrir…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles