Mercato - PSG : Eduardo Camavinga redistribue les cartes pour son avenir !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sur les tablettes du PSG et de Manchester United notamment, Eduardo Camavinga rêverait du Real Madrid ou du FC Barcelone et serait susceptible d’honorer son contrat à Rennes jusqu’à son terme pour réaliser son rêve.

Malgré une saison plus délicate que la précédente, Eduardo Camavinga (18 ans) conserverait une très belle cote sur le marché des transferts. Comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité à la toute fin du mois de juin, le Stade Rennais a proposé une offre de prolongation de contrat, le sien expirant en juin 2022, à Camavinga et ses agents. Une proposition qui a plu au joueur qui a au passage reconnu l’effort financier consenti par les dirigeants rennais. Néanmoins, la priorité d’Eduardo Camavinga est le projet sportif et le mercato breton pourrait avoir une grande incidence sur son avenir, lui qui se retrouve à moins d’un an de l’expiration de son contrat. Toujours selon les informations divulguées par le10sport.com le 10 mai dernier, le PSG apprécie particulièrement le profil de Camavinga et ce, à tous les étages du club parisien. Néanmoins, en plus d’Arsenal, Manchester United serait particulièrement intéressé par les talents de l’international français, bien que sa priorité résiderait à conserver Paul Pogba actuellement selon Fabrizio Romano. Du côté du PSG, on aimerait mettre la main sur un deuxième milieu de terrain en plus de Georginio Wijnaldum. Pogba et Camavinga seraient des options, mais il se pourrait bien que le feuilleton Eduardo Camavinga prenne…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles