Mercato - PSG : Faut-il s’inquiéter pour l’avenir de Neymar ? La réponse !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il a récemment jeté un gros froid sur son avenir en laissant entendre qu’il pourrait prendre sa retraite sportive plus rapidement que prévu, faut-il vraiment s’inquiéter pour le futur de Neymar et notamment au PSG ? Premier élément de réponse.

Prolongé en mai dernier jusqu’en juin 2025 par le PSG, Neymar semblait parfaitement épanoui par cette décision forte qui fixait donc son avenir pour un bon moment au Parc des Princes : « C’est un grand bonheur de prolonger l’aventure au Paris Saint-Germain. Je suis très heureux à Paris. C’est une vraie fierté de faire partie de ce groupe, de travailler avec ces joueurs, ce grand entraîneur et de faire partie de l’histoire de ce club. Ce sont des choses qui me font croire encore plus à ce grand projet. Ici, j’ai grandi en tant que personne, en tant qu'être humain et en tant que joueur, aussi. Je suis donc très heureux de prolonger et j’espère gagner encore beaucoup de trophées ici », indiquait à l’époque l’attaquant brésilien. Seulement voilà, entre les polémiques liées à ses prises de poids régulières et ses pépins physiques, Neymar peine à retrouver son meilleur niveau au PSG ainsi qu’en sélection nationale. Et il semble même désormais s’interroger sur son avenir…

« Ce sera ma dernière Coupe du monde »

Dans un entretien accordé dimanche à DAZN, Neymar avait jeté un froid sur son futur : « Je pense que ce sera ma dernière Coupe du monde. Je pense cela parce que je ne sais pas si j'aurai la force mentale pour m'occuper du football.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles