Mercato - PSG : Le FC Barcelone lâche tout sur le départ de Messi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La signature XXL de Lionel Messi au PSG fait encore beaucoup parler du côté de Barcelone. Alors que Joan Laporta avait assuré avant son élection à la présidence du Barça que la Pulga prolongerait avec les Blaugrana, l'Argentin a finalement quitté le club culé. Le président catalan s'est exprimé sur cet échec.

Joan Laporta semble encore avoir de nombreuses vérités à confier après le départ de Lionel Messi. Alors qu'il était en fin de contrat avec le FC Barcelone, la Pulga n'a pas prolongé son bail avec le Barça. En proie à d'importants problèmes économiques, Joan Laporta était dans l'incapacité de pouvoir renouveler le bail du génie argentin. Le plafond salarial exigé par la ligue espagnole ne pouvait pas permettre d'enregistrer le salaire de Messi. De ce fait, l'argentin de 34 ans a pris la décision de s'engager librement en faveur du PSG. Face à cet échec cuisant qui a encore du mal à passer à Barcelone, Joan Laporta a apporté quelques précisions.

« Le Barça est devant Messi »

Ce vendredi, Joan Laporta était invité par la RAC1 pour un grand entretien. Au micro de la radio catalane, le président barcelonnais a mis en avant l'intérêt du FC Barcelone dans la non-prolongation de Lionel Messi : « Avec Messi, nous n'avions pas de fair-play. Il n'y avait pas la marge nécessaire et puis il s'est avéré que l'investissement qui devait être fait aurait pu nous mettre en danger. L'institution est passée en premier. Le Barça est devant Messi et n'importe quel président. »

Laporta a espéré que…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles