Mercato - PSG : Le feuilleton Hakimi sur le point de basculer... grâce à Lautaro Martinez ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Convoité par le Paris Saint-Germain et Chelsea, Achraf Hakimi pourrait bien être le premier gros coup de ce mercato estival. Son départ de l’Inter pourrait d’ailleurs avoir une répercussion sur d’autres dossiers...

Performant en début de saison, Alessandro Florenzi s’est peu à peu éteint et devrait donc quitter le Paris Saint-Germain au terme de son prêt. Pour le remplacer, Leonardo vise gros, très gros. Comme nous vous l’avons expliqué sur le10sport.com, le directeur sportif du PSG négocie actuellement avec l’Inter, pour le transfert d’Achraf Hakimi. En Italie, on parle d’une première offre de 60M€ refusée par l’Inter, mais Leonardo souhaite désormais insérer des joueurs dans le deal, afin de faire baisser son prix. Chelsea semble également être dans le coup et aurait d’ailleurs pris une avance non-négligeable sur le PSG, à en croire les informations de Sky Sports. Les Blues offriraient notamment plus d’argent, mais également deux joueurs comme Emerson Palmieri et Andreas Christensen.

Achraf Hakimi se dirige inexorablement vers un départ

Que ce soit au Paris Saint-Germain ou à Chelsea, une chose semble certaine : Achraf Hakimi va partir. C’est le sentiment partagé par l’ensemble de la presse italienne, qui rappelle les besoins urgents de l’Inter, qui doit encaisser entre 80 et 100M€ avant le 30 juin prochain. La Gazzetta dello Sport annonce donc qu'Hakimi sera le sacrifié et explique d’ailleurs l’inflexibilité du club milanais, qui continue de réclamer plus de 80M€ pour le vendre.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles