Mercato - PSG : Le feuilleton Kylian Mbappé est loin d'être terminé...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que tout peut conduire à penser que le départ de Kylian Mbappé du PSG est programmé pour le 30 juin prochain, le club de la capitale refuse de rendre les armes dans ce dossier.

Sur le départ à la fin de la dernière fenêtre estivale des transferts, Kylian Mbappé est finalement resté au Paris Saint-Germain cette saison, retenu par sa direction alors qu’il souhaitait rejoindre le Real Madrid. Désormais, à six mois de la fin de son contrat, tout indique que l’international français âgé de 23 ans rejoindra l'écurie espagnole dans le cadre d’un transfert libre le 30 juin au terme de son contrat. Ainsi, le PSG risque de devoir se résoudre à laisser filer l’un de ses meilleurs éléments, si ce n’est le meilleur. Cependant, un célèbre proverbe dit que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Et c’est visiblement ce sur quoi semble se baser le club de la capitale tant il entend tenter sa chance jusqu’au bout avec Kylian Mbappé.

Le PSG veut encore y croire pour Kylian Mbappé

Et pour cause, dans son édition de ce jeudi, L’EQUIPE affirme que le PSG entend toujours convaincre Kylian Mbappé d’apposer sa signature sur un nouveau contrat et qu’il croit encore en ses chances d’y parvenir. Reste maintenant à savoir comment l’écurie parisienne s’y prendra pour convaincre l’ancien joueur de l’AS Monaco tant celui-ci n’a jamais ouvert la porte à l’idée d’un renouvellement de son contrat et qu’il souhaitait partir l’été dernier. En attendant, Kylian Mbappé n’aurait toujours pas pris la moindre…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles