Mercato - PSG : Le feuilleton Mbappé fait une première victime !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au sein du Paris Saint-Germain, on semble totalement concentrés sur l’énorme dossier Kylian Mbappé, qui à un an de la fin de son contrat pourrait rejoindre le Real Madrid.

L’horloge tourne et le mardi 31 aout approche à grands pas. Une date fatidique pour l’interminable feuilleton Kylian Mbappé, qui fait actuellement la Une de tous les quotidiens sportifs français et étrangers. Comme nous vous l’avons expliqué sur le10sport.com, l’attaquant pourrait bien quitter le Paris Saint-Germain d’ici la fin du mercato estival, alors que son contrat se termine dans seulement quelques mois et que sa volonté est toujours de ne pas prolonger. Le Real Madrid s’est présenté avec une première offre de 160M€ rapidement refusée par le PSG, puis une deuxième, d’une valeur totale de 180M€. La réponse parisienne se ferait toujours attendre et les prochains jours s’annoncent très chauds pour Mbappé, qui est pourtant titulaire ce dimanche pour la rencontre face au Stade de Reims (20h45), comptant pour la 4e journée de Ligue 1.

La piste Camavinga passe au second plan

Un tel dossier paralyse forcément un club, même le Paris Saint-Germain. Il Corriere dello Sport nous apprend que Leonardo aurait décidé de totalement abandonner toute autre occupation pour se concentrer exclusivement sur l’avenir de Kylian Mbappé, avec Nasser Al-Khelaïfi et les propriétaires du PSG. Cela se serait répercuté notamment sur Eduardo Camavinga, un joueur qui a toujours été très apprécié au sein du club parisien et dont le contrat…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles