Mercato - PSG : Le feuilleton Mbappé va mettre le feu à la fin du mercato !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le PSG travaillerait d’arrache-pied pour trouver un accord avec le clan Kylian Mbappé au sujet d’une prolongation de contrat. Néanmoins, la décision du champion serait déjà prise, rejoindre le Real Madrid à court terme ou l’été prochain à l’expiration de son bail à Paris.

L’opération Kylian Mbappé fait couler énormément d’encre dans la presse et occupe les sorties médiatiques de Leonardo et surtout de Nasser Al-Khelaïfi. Que ce soit lors de la conférence de presse de présentation de Lionel Messi où il faisait savoir que le joueur n’avait plus d’excuse pour ne pas prolonger ou lors d’un entretien à L’Équipe au cours duquel il assurait que personne au club ne comprendrait s’il ne prolongeait pas, le président du PSG met une pression sur Kylian Mbappé pour qu’il rallonge son aventure qui prendra fin en juin 2022 à l’instant T. Cependant, il se pourrait que cette méthode employée par le PSG soit vaine. En effet, le10sport.com vous a révélé le 13 août dernier que malgré la venue de Lionel Messi, cela ne changeait pas la donne dans le feuilleton Mbappé qui prévoit toujours de ne pas prolonger, mais d’aller au bout de son contrat. En outre, The Transfer Window Podcast a fait savoir mardi par le biais du journaliste du Times Duncan Castles, que le pacte convenu sous la forme d’un gentlemen agreement en 2017, lui permettant de partir pour le Real Madrid l’année avant sa dernière année de contrat contre une belle somme d’argent, n’a pas été respecté et que le joueur tiendrait le président…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles