Mercato - PSG : Galtier lance sa révolution, Donnarumma a déjà son mot à dire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour succéder à Mauricio Pochettino, le PSG a décidé de nommer Christophe Galtier. Après des passages à l’ASSE, Lille et Nice, l’entraîneur français franchit un palier important avec le club de la capitale, et n’a pas caché sa volonté de mettre en avant la discipline et le travail à Paris. Une méthode qui séduit en interne comme le confirme Gianluigi Donnarumma.

Cet été, le PSG a sonné la fin du « bling-bling ». Après une nouvelle désillusion européenne face au Real Madrid en Ligue des champions, le club de la capitale veut remettre l’accent sur le sportif et a décidé de miser sur Luis Campos et Christophe Galtier pour la saison à venir. Successeur de Mauricio Pochettino sur le banc de touche, l’ancien entraîneur de l’OGC Nice tente d’apposer sa patte à sa nouvelle équipe, et il a pu profiter de la tournée de préparation au Japon pour mieux connaître son groupe. Dernièrement, le journaliste Saber Desfarges révélait que la méthode Galtier était jusqu’ici appréciée par les joueurs du PSG, ce que confirme Gianluigi Donnarumma.

« Nous sommes très heureux de l’arrivée de l'entraîneur et du staff technique »

Dans un entretien accordé aux médias du PSG, Gianluigi Donnarumma n’a pas caché tout le bien qu’il pensait de Christophe Galtier. « C’est très, très positif. Nous échangeons en permanence avec l'entraîneur, il a une excellente relation avec tout le monde, il parle à tout le monde et je pense que c'est la chose la plus importante. Et puis on travaille très bien, défensivement, tactiquement,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles