Mercato - PSG : Galtier prévient le Qatar pour son avenir

Depuis l'arrivée de QSI à la tête du PSG, la victoire en Ligue des Champions est une véritable obsession. A tel point que les échecs européens du club ont engendré le départ de plusieurs entraîneurs. Interrogé sur l'importance accordée à la première victoire parisienne en C1, Christophe Galtier estime que c'est une erreur de tout remettre en cause à chaque fois.

En 2011, le PSG est entré dans une nouvelle dimension en passant sous pavillon qatari. Désormais, le grand objectif du club de la capitale est de remporter la Ligue des champions. C'est même une obsession, au point que certains entraîneurs aient payé cher les échecs sur la scène européenne. Interrogé sur l'importance de la C1 pour l'avenir des coachs parisiens, Christophe Galtier lâche ses vérités.

«Il est très difficile de gagner la Ligue des champions»

« Je pense que c'est une erreur de penser comme ça. Il y a 10 équipes qui visent la victoire en Ligue des champions chaque saison et une seule d'entre elles y parvient. Et puis, les neuf autres qui n'y sont pas parvenus, faut-il licencier leurs entraîneurs ? Non. Il est très difficile de gagner la Ligue des champions. Je ne cherche pas à me protéger, mais les grands clubs européens ont cet objectif et ce n'est pas parce qu'ils ne le gagnent pas qu'ils changent tout. À partir du moment où vous sentez que l'équipe est sur la bonne voie et que vous partez du principe que cette compétition est irrationnelle, vous ne devez chercher qu'à vous améliorer afin d'aller plus loin dans…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com