Mercato - PSG : Georginio Wijnaldum dit tout sur sa signature au PSG !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après cinq saisons à Liverpool, Georginio Wijnaldum a décidé de se lancer un tout nouveau défi du côté du PSG. Et alors que ses débuts dans le club de la capitale sont compliqués, l'international néerlandais a fait clairement comprendre qu'il ne comptait pas baisser les bras et qu'il faisait tout ce qui était en son pouvoir pour parfaire son adaptation à Paris. D'ailleurs, Georginio Wijnaldum a expliqué qu'il avait rejoint le PSG pour sortir de sa zone de confort.

Lors de l'été 2016, Georginio Wijnaldum a quitté Newcastle United pour rejoindre Liverpool. Un choix plutôt judicieux, puisque l'international néerlandais est monté peu à peu en puissance chez les Reds jusqu'à devenir une pièce maitresse et le capitaine de Jürgen Klopp. Malgré tout, Georginio Wijnaldum a décidé d'aller voir ailleurs lors du dernier mercato estival. En fin de contrat le 30 juin avec Liverpool, le milieu de terrain de 31 ans n'a pas prolongé et a préféré se lancer un tout nouveau défi. Et alors qu'il était à deux doigts de rejoindre le FC Barcelone, Georginio Wijnaldum a finalement changé d'avis à la dernière minute pour rejoindre le PSG. Un choix qu'il pourrait regretter aujourd'hui car son adaptation est difficile, mais pas du tout. Lors d'un entretien publié sur le compte Twitter du PSG à l'occasion de son anniversaire, Georginio Wijnaldum s'est livré sur son intégration et a expliqué qu'il comptait tout donner pour s'acclimater au mieux à Paris.

«Je travaille dur pour faire aussi bien que possible…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles