Mercato - PSG : Guardiola prêt à faire le ménage pour Haaland ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le PSG songe à Erling Braut Haaland en cas de départ de Kylian Mbappé, Manchester City compterait bien griller la priorité au Paris Saint-Germain pour le joueur du Borussia Dortmund et agirait en conséquence en coulisse.

Bien que son contrat court jusqu’en juin 2024 avec le Borussia Dortmund, Erling Braut Haaland dispose d’une clause libératoire fixée à 75M€ dans son deal avec le club de la Ruhr qui sera effective au cours de l’année 2022. Le PSG pourrait sauter sur l’occasion, d’autant plus si Kylian Mbappé venait à quitter le Paris Saint-Germain à la fin de son contrat l’été prochain, comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité le 25 août dernier. Cependant, Manchester City pourrait bien faire de l’ombre au PSG en ce qui concerne le dossier Haaland en raison des relations dont le club dispose avec son père Alf-Inge et de l’implication de son équipementier Puma dans l’opération. En outre, City serait prêt à faire le ménage afin de maximiser ses chances d’accueillir Erling Braut Haaland.

City préparerait le terrain pour Haaland

À l’instar de Jack Grealish, pour qui des fonds avaient été préparés via des ventes en amont, Manchester City compterait utiliser la même démarche pour l’opération Erling Braut Haaland. C’est du moins ce que The Manchester Evening News. Les Skyblues auraient dressé une liste comptant six joueurs aux statuts différents au sein de l’institution mancunienne afin de permettre à City de financer le transfert d’Haaland. Rien qu’avec les joueurs…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles