Mercato - PSG : La guerre est déclarée pour le transfert de Renato Sanches

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec Antero Henrique qui a d’ailleurs été aperçu à la Factory dans la journée de jeudi, Luis Campos continue le remodelage de son effectif alors que le transfert de Vitinha est déjà entériné comme le10sport.com vous l’a révélé. Néanmoins, pour ce qui est de Renato Sanches, le PSG aurait encore du pain sur la planche.

Le mercato estival de Luis Campos, nommé conseiller football du PSG le 10 juin dernier, commence déjà à prendre forme. Comme le10sport.com vous le révélait en exclusivité le 18 juin dernier, le transfert de Vitinha était déjà bouclé grâce à un accord convenu entre le PSG et le FC Porto pour une indemnité de transfert de 40M€. Jeudi soir, le milieu de terrain a été aperçu à la Factory, confirmant que son transfert était donc bel et bien entériné et sur le point d’être officialisé.

Le PSG travaille sur le dossier Sanches en parallèle à d’autres jolis coups

Travaillant de concert avec Antero Henrique, Luis Campos aurait déjà avancé ses pions sur bien d’autres dossiers. D’ailleurs, selon Le Parisien, des terrains d’entente avec Milan Skriniar, Gianluca Scamacca et Renato Sanches ont été trouvé sur le plan contractuel. Le 18 juin dernier, le10sport.com vous révélait que le PSG travaillait bel et bien sur le recrutement de Renato Sanches à qui il ne reste plus qu’un an de contrat au LOSC.

Toujours pas d’offre à l’horizon du PSG pour Renato Sanches ?

Cependant, il semblerait que le PSG n’ait pas encore dégainé une offre de transfert concrète pour Renato Sanches bien que la…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles