Mercato - PSG : Pour Haaland, ça va être plus compliqué que prévu !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Erling Haaland, sous contrat avec le Borussia Dortmund jusqu’en 2024, fait partie des grandes cibles du Paris Saint-Germain pour la saison prochaine.

A seulement 21 ans, il a déjà l’Europe à ses pieds. Erling Haaland est un véritable phénomène et les numéros parlent pour lui. Depuis le début de sa carrière professionnelle, l’attaquant a marqué 117 buts au total, entre ses clubs de Molde FK, du RB Salzbourg et du Borussia Dortmund, soit une moyenne d’un but toutes les 10 minutes. Dans son dernier club il a accéléré la cadence puisqu’avec un but toutes le 5 minutes il totalise pas moins de 68 réalisations en 67 matchs toutes compétitions confondues avec le BvB, qu’il a rejoint seulement en janvier 2020. Forcément, les grands clubs européens ne pouvaient pas passer à côté d’Haaland. Certains auraient d’ailleurs pu le recruter et s’en mordent désormais les doigts ! « Haaland est un regret pour la Juventus » a avoué Federico Cherubini, directeur sportif de la Juventus, lors d’un entretien accordé à Tuttosport. « Nous le voulions il y a des années, mais il n’était pas attiré par un prêt ». D’autres ne vont pas laisser passer cette chance et notamment le Paris Saint-Germain, qui comme nous vous l’avons révélé sur le10sport.com suit de près Erling Haaland.

« La clé réside dans le choix d’Erling »

Si la concurrence s'annonce déjà féroce, le Paris Saint-Germain devra surtout compter sur le Borussia Dortmund, qui ne semble pas vouloir laisser si facilement partir Erling Haaland. Lors d’un…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles