Mercato - PSG : Haaland vide son sac pour son avenir…

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il a dernièrement fait savoir que le Borussia Dortmund lui avait mis la pression pour rapidement prendre une décision quant à son avenir, Erling Braut Haaland a fait un point sur la suite des opérations pour lui, courtisé entre autres par le PSG.

Depuis ses débuts au Borussia Dortmund en janvier 2020, Erling Braut Haaland ne cesse d’impressionner du haut de ses 21 ans. En effet, l’attaquant du BvB empile les buts avec le club de la Ruhr et ne serait pas vraiment prêt à prolonger son contrat alors que le pensionnaire de Bundesliga pourrait perdre sa pépite à compter du 31 mai prochain, soit au moment de l’activation de sa clause libératoire fixée à 75M€. Comme le10sport.com vous l’affirmait le 25 août dernier, Leonardo et la direction sportive du PSG songent à Erling Braut Haaland en cas de départ libre de tout contrat de Kylian Mbappé l’été prochain. Et son agent Mino Raiola sait pertinemment que son client a l’embarras du choix pour la prochaine étape de sa carrière. « Erling Haaland peut et va passer à l'étape suivante. Bayern, Real, Barcelone, City - ce sont les grands clubs dans lesquels il peut aller ». Voici le message que Raiola faisait passer en décembre dernier à Sport1 avant de revenir sur ses propos en affirmant dans un communiqué que Haaland pourrait signer dans un club du top 10 européen, comprenant alors le PSG. Cependant, le Real Madrid, le FC Barcelone et Manchester City devraient mettre des bâtons dans les roues au PSG dans la course à la signature d’Erling…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles