Mercato - PSG : Icardi, Kean... Cristiano Ronaldo pourrait tout relancer !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous contrat jusqu'en 2022, Cristiano Ronaldo pourrait prendre la décision de quitter la Juventus dans les prochains jours. Pour le remplacer, le club italien penserait à Moïse Kean, mais aussi à Mauro Icardi.

C’est l’un des feuilletons de l’été. Agé de 36 ans, Cristiano Ronaldo s’approche de la retraite, mais voudrait se lancer un dernier défi avant de raccrocher les crampons. Autrement dit, l’attaquant portugais pourrait décider de quitter la Juventus, qui a réalisé une dernière saison décevante. Comme annoncé par le 10Sport.com en exclusivité le 20 mai dernier, CR7 n’écarterait aucune option et notamment un départ. Ses agents auraient sondé plusieurs équipes à l’instar du Real Madrid ou encore de Manchester United. Mais la seule option qui d'offre à Cristiano Ronaldo semble être le PSG. Le directeur sportif du club parisien, Leonardo, aurait rencontré Jorge Mendes ces derniers jours afin d’évoquer l’avenir du joueur. Toutefois, son arrivée serait conditionnée à Kylian Mbappé. La formation parisienne passera à l'action seulement si l'international français rejoint le Real Madrid. Pour l’heure, les négociations sont en stand-by, mais un départ du champion d’Europe 2016 reste d’actualité. La Juventus aurait d’ailleurs commencé à penser à l’après-Ronaldo. Et pour le remplacer, l’équipe italienne pourrait frapper fort.

La Juve pense à Kean

Selon les informations de Tuttosport, la Juventus souhaiterait amener du sang frais en attaque et continuerait de suivre la situation d’un joueur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles