Mercato - PSG : Joan Laporta se lâche sur le dossier Erling Haaland !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré la situation financière actuelle du FC Barcelone, Erling Braut Haaland est annoncé avec insistance chez les Blaugrana compte tenu de la bonne relation entre Joan Laporta et Mino Raiola. D’ailleurs, ce lundi, le président du Barça s’est confié sur ce dossier Haaland.

Place à la reconstruction au FC Barcelone ! Alors que le club catalan est un véritable champ de ruines suite à la présidence de Josep Maria Bartomeu, Joan Laporta entend remettre le Barça sur le droit chemin. Pour cela, il a fait appel à Xavi pour diriger tout cela, mais l’entraîneur barcelonais a besoin de recrues. Il peut déjà compter sur l’arrivée de Ferran Torres, mais cela pourrait ne pas s’arrêter là. Actuellement, en Catalogne, un nom occupe toutes les discussions : Erling Braut Haaland. L’attaquant du Borussia Dortmund est très courtisé étant donné qu’il aura une clause libératoire à 75M€ à l’été. Comme le10sport.com vous l’a révélé, le PSG pense à Haaland, de même que le Real Madrid. Mais le FC Barcelone compte également avoir son mot à dire et la bonne relation entre Joan Laporta et Mino Raiola, l’agent du Norvégien, pourrait peser dans la balance. Alors que les deux hommes se sont déjà rencontrés il y a quelques jours, une nouvelle réunion serait prochainement prévue. Ainsi, il devrait être question d’Erling Braut Haaland, mais pas seulement puisque le Barça serait également intéressé par Noussair Mazraoui et Matthijs de Ligt, eux aussi représentés par Raiola.

« Tous les grands joueurs étudient la…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles