Mercato - PSG : Une légende du club est intervenue pour le transfert de Vitinha

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Première recrue officielle du PSG de l'ère Campos, Vitinha a débarqué pour 41,5M€ en provenance du FC Porto. Un changement de dimension pour le milieu de terrain portugais qui va retrouver ses compatriotes Danilo Pereira et Nuno Mendes au PSG. Mais c'est un autre lusitanien qui a aidé Vitinha à faire son choix : Pedro Miguel Pauleta.

Le mercato du PSG est lancé ! En effet, le club de la capitale a officialisé le transfert de Vitinha qui débarque en provenance du FC Porto pour 41,5M€, soit le montant de sa clause libératoire. Le milieu de terrain portugais est donc la première recrue estivale du PSG, mais également la première de l'ère Campos, le nouveau conseiller football du club de la capitale. D'autres transferts vont suivre, mais l'arrivée de Vitinha s'inscrit déjà dans la nouvelle politique du club parisien qui souhaite miser sur des joueurs moins bling-bling. Et l'ancien joueur du FC Porto a bénéficié des conseils de l'un de ses compatriotes très connu au sein du club de la capitale.

Pauleta a convaincu Vitinha

En effet, dans une interview accordée à RMC Sport, Vitinha révèle avoir discuté avec Pedro Miguel Pauleta, buteur légendaire du PSG entre 2003 et 2008. « Je peux vous révéler que Pauleta m’a appelé. Ce fut incroyable, il a été très sympathique. Il m’a proposé son aide pour tout ce dont j’avais besoin », explique Vitinha qui retrouve également deux compatriotes à Paris. « Et bien sûr, j’ai aussi parlé avec mes coéquipiers, Danilo et Nuno Mendes. Et on va certainement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles