Mercato - PSG : L’avenir de Kylian Mbappé se joue en ce moment au Qatar !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A quelques semaines de la fin du contrat de Kylian Mbappé, tout se met en place à Doha pour essayer de prolonger son aventure au Paris Saint-Germain.

Cet hiver, tout semblait perdu. Contrarié par la direction prise par le projet ainsi que par certains évènement internes, Kylian Mbappé se dirigeait doucement mais surement vers un départ en fin de contrat. D’ailleurs, il avait lui-même clairement expliqué avoir voulu quitter le Paris Saint-Germain en aout dernier, lorsque le Real Madrid est allé jusqu’à offrir 180M€ pour le recruter. Finalement, les choses ont changé des dernières semaines. Comme nous vous l’avons expliqué sur le10sport.com, la position de Mbappé légèrement changé et les discussions avec le PSG ont repris, laissant donc entrevoir une possible prolongation. Le récent voyage de son entourage au Qatar et les rencontre avec Nasser Al-Khelaïfi ainsi qu’avec l’émir du Qatar n’ont fait que confirmer cette tendance, avec un énorme contrat qui a été proposé à Mbappé. Plusieurs sources comme Le Parisien parlent en effet d’un salaire de 50M€ sur deux ans, avec une année supplémentaire en option et une prime de fidélité de 100M€.

« Oui, il y a des discussions à Doha, on se rencontre »

En marge du match nul face au RC Lens qui a assuré le titre de Champion de France (1-1), Leonardo a confirmé que des discussions ont actuellement lieu à Doha pour décider de l’avenir de Kylian Mbappé. « Oui, il y a des discussions à Doha, on se rencontre. Les discussions avec Kylian, je pense…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles