Mercato - PSG : L’UEFA en rajoute une couche contre Tebas pour Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Suite à l’échec du Real Madrid pour Kylian Mbappé qui a prolongé au PSG, Javier Tebas avait crié au scandale. Des attaques qui ne plaisent pas du tout à Aleksander Ceferin. Le président de l’UEFA en a d’ailleurs rajouté une couche à ce sujet.

En Espagne, on ne digère clairement pas le choix de Kylian Mbappé de snober le Real Madrid. Alors que le Français a finalement fait le choix de prolonger de 3 ans avec le PSG, Javier Tebas était monté au créneau, s’en prenant encore une fois au Qatar. « Il est impossible pour le PSG de respecter le fair-play financier actuel avec les effectifs qu'il a et avec l'incorporation de Mbappé, c'est impossible et on sait qu'ils vont le violer, mais il est clair qu'il est impossible de paralyser l’incorporation », avait notamment lâché le président de la Liga. Toutefois, cette colère de Tebas n’est clairement pas partagée par tout le monde. Face à ces attaques, le PSG avait notamment reçu le soutien d’Aleksander Ceferin, président de l’UEFA : « Ce n'est pas le Real Madrid ou qui que ce soit d'autre qui dira à l'UEFA ce qu'il faut faire. Ils sont indignés d'un point de vue et, autant que je sache, leur offre était similaire à celle du PSG ».

« Pour moi, il n'est pas correct qu'une Ligue en critique une autre »

A l’occasion d'un entretien accordé à l’AFP, Aleksander Ceferin vient d’en rajouter une couche face à ces attaques venues d’Espagne suite à la prolongation de Kylian Mbappé au PSG. « Je suis absolument en désaccord. Il y a, de toute façon, trop…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles