Mercato - PSG : Laporta, Piqué… Messi voit rouge après son départ du FC Barcelone !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il a ouvert la porte à un retour au FC Barcelone, Lionel Messi n’aurait pas digéré son départ et les propos de son ancien président Joan Laporta à son égard. La nouvelle star offensive du PSG n’aurait en outre pas appréciée la position de Gerard Piqué sur la question de ses adieux et du manque de soutien global au sein du vestiaire blaugrana.

Le 5 août dernier, soit un jour après son retour de vacances d’Ibiza où il avait croisé ses futurs coéquipiers au PSG Leandro Paredes, Neymar, Angel Di Maria ou encore Marco Verratti, le FC Barcelone officialisait le départ de Lionel Messi. La raison ? L’incapacité du club culé à assumer un salaire même divisé par deux du sextuple Ballon d’or, le Barça traversant une passe financière plus que délicate. Par la suite, Joan Laporta a fait savoir dans la presse qu’il s’attendait à un stade des négociations que Lionel Messi accepte de jouer gratuitement pour son club de coeur, à savoir le FC Barcelone. Un message qui n’a pas été du tout apprécié par l’ancien capitaine du Barça et actuel numéro 30 du PSG. « La vérité est que, comme je l'ai expliqué en sortant, j'ai fait tout mon possible pour rester, à aucun moment on ne m'a demandé de jouer gratuitement. On m'a demandé de réduire mon salaire de cinquante pour cent et je l'ai fait sans aucun problème. Nous étions en mesure d'aider davantage le club. Ma volonté et celle de ma famille était de rester à Barcelone. Personne ne m'a demandé de jouer gratuitement mais en même temps, il me semble…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles