Mercato - PSG : Leandro Paredes se lâche sur son avenir !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous contrat jusqu'en juin 2023, Leandro Paredes fait régulièrement partie des noms cités pour un éventuel départ cet été. Et pourtant, l'international argentin annonce être très heureux au PSG, bien qu'il ait déjà quelques idées pour son futur club.

En janvier 2019, après une première partie de saison durant laquelle Thomas Tuchel avait du bricoler pour constituer son milieu de terrain, le PSG finit par lâcher 47M€ pour recruter Leandro Paredes en provenance du Zenit Saint-Pétersbourg. Cependant, l'international argentin n'a jamais réussi à s'imposer comme un titulaire indiscutable et à justifier l'investissement consenti pour le recruter. Malgré tout, Leandro Paredes est très bien intégré au sein du vestiaire où il est proche de son compatriotes, à commencer par Lionel Messi, mais également d'autres cadres comme Neymar. A tel point qu'il affichait récemment sa joie d'être au PSG dans une interview accordée à ESPN : « Je suis heureux à Paris. J'espère y rester encore longtemps. Les rumeurs de départ, je ne sais pas d'où ça vient. J'ai parlé avec l'entraîneur, les dirigeants, tout est clair. On est tous contents. Je ne sais pas pourquoi ça parle de ça. » Mais compte tenu de son rendement et de l'échéance de son contrat, qui prend fin en juin 2023, Leandro Paredes reste l'un des joueurs les plus cités parmi les candidats au départ, notamment grâce à l'excellente cote qu'il a conservée en Serie A.

Paredes veut rester au PSG

C'est ainsi que son nom circule notamment avec insistance…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles