Mercato - PSG : Leonardo reçoit des messages clairs pour Erling Haaland !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les dirigeants du Borussia Dortmund ont pris la parole ces derniers jours pour faire le point sur l'avenir d'Erling Haaland. L'attaquant de 21 ans est au cœur de l'actualité en raison de son futur incertain.

Le prochain mercato estival sera l’occasion pour de nombreuses stars de changer d’air. Evidemment, Kylian Mbappé devrait être l’un des acteurs majeurs de cette session de transferts tout comme Erling Haaland. Agé de 21 ans, l’international norvégien est prêt à rejoindre un club plus huppé si l’on en croit les propos de son agent Mino Raiola. « Peut-être cet été, peut-être l'été d'après. Mais il y a de grandes chances qu'Erling parte cet été. Nous verrons. (…) C'est quelqu'un qui a envie d'évoluer, qui cherche de nouveaux challenges. Le Bayern Munich, le Real Madrid, Barcelone, Manchester City : ce sont les grands clubs dans lesquels il peut aller » avait-il confié en décembre dernier dans un entretien à Sport 1. Le PSG n’a pas été cité par Mino Raiola mais fait partie des prétendants. Comme l’a annoncé en exclusivité le 10Sport.com, les dirigeants parisiens veulent le recruter en cas de départ de Kylian Mbappé au Real Madrid. Les plus grandes équipes européennes comme la Casa Blanca, le FC Barcelone ou encore Manchester City se sont positionnés dans ce dossier. D’autant que l’international norvégien aurait une clause libératoire fixée à 75M€ dans son contrat.

« Un départ cet hiver ? Non, c'est impossible »

Comme indiqué par L’Equipe, Erling Haaland serait déçu par les prestations…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles