Mercato - PSG : Leonardo est de retour à la case départ pour Icardi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’avenir de Mauro Icardi est un dossier très discuté au Paris Saint-Germain, à seulement quelques jours de l’ouverture du mercato hivernal.

Il pourrait bien être la solution que recherche tant Leonardo ! Cet hiver, le directeur sportif du Paris Saint-Germain devra se concentrer sur les ventes et L’Équipe a tout récemment annoncé qu’il devra récupérer pas moins de 100M€. Si un premier pas va bientôt être fait avec le départ de Rafinha vers la Real Sociedad, mais il reste encore beaucoup à faire... et Mauro Icardi pourrait bien être le prochain. L’Argentin est très peu en vue cette saison avec le PSG et ses problèmes extra-sportif n’ont en rien arrangé les choses. S’il est le seul véritable numéro 9 sur lequel peut compter Mauricio Pochettino, il est aussi un joueur apprécié à l’étranger et notamment en Italie, avec la Juventus. A Turin la première partie de saison n’a également pas été brillante et Icardi pourrait être l’attaquant tant recherché par Massimiliano Allegri, qui a vu ses joueurs marquer seulement 27 buts en 19 matchs de Serie A.

Icardi plus dans les plans de la Juventus...

Plusieurs médias transalpins ont relancé la piste Mauro Icardi à la Juventus, à quelques jours du début du mercato hivernal 2022. Or, La Gazzetta dello Sport nous apprend ce samedi que ce dossier serait plus que compromis ! D’après les informations du quotidien, les Bianconeri auraient bel et bien proposé un prêt au Paris Saint-Germain, mais Leonardo aurait catégoriquement refusé, imposant une option…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles