Mercato - PSG : Leonardo a trouvé sa stratégie pour Eduardo Camavinga !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En quête d’un second renfort dans l’entrejeu, le Paris Saint-Germains serait clairement positionné dans l’optique d’accueillir Eduardo Camavinga dans cette optique.

La venue de Georginio Wijnaldum dans le cadre d’un transfert libre en provenance de Liverpool n’a pas rassasié le Paris Saint-Germain. Non, le club de la capitale ambitionne effectivement d’enrôler un second milieu de terrain au cours de cette fenêtre estivale des transferts. Dans cette optique, plusieurs noms ont été associés aux pensionnaires du Parc des Princes, comme Paul Pogba ou l’international italien Manuel Locatelli. Mais pour l’heure, c’est davantage la poste menant à Eduardo Camavinga qui revient avec le plus d’instance. En fin de contrat le 30 juin 2022, l’international français est une réelle opportunité de marché, et cela aurait attiré les regards de plusieurs écuries. En effet, comme l’a indiqué Mohamed Bouhafsi ce dimanche, Manchester United aurait l’intention de passer à l’action dès la semaine à venir pour l’accueillir, et ce alors que le Stade Rennais n’a toujours pas l’intention de laisser filer si facilement sa pépite. En effet, nous vous avons révélé sur le10sport.com que le club breton est prêt à effectuer des efforts financiers pour le convaincre de rester, tandis que le principal intéressé réclame quelques garanties sportives pour rester au sein de son club actuel.

Le PSG joue la montre pour Eduardo Camavinga...

Pendant ce temps, le PSG est bel et bien positionné dans l’optique de l’accueillir…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles