Mercato - PSG : Leonardo va devoir gérer un énorme casse-tête en attaque !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que la fin du mercato estival promet d’être agitée au sein du PSG avec bien évidemment le feuilleton Kylian Mbappé qui figure plus que jamais sur les tablettes du Real Madrid, Leonardo va également devoir gérer le cas Arnaud Kalimuendo qui est très courtisé. Mais avec le risque de manquer de solutions au poste de buteur…

Le mercato estival est plus que jamais agité au sein du PSG ! Depuis le début de l’été, Leonardo a surtout empilé les arrivées de renom avec Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma et Lionel Messi, mais dans le sens des départs, le club de la capitale a pour l’instant eu du mal à se débarrasser des éléments poussés vers la sortie tels que Thilo Kehrer, Pablo Sarabia, Sergio Rico ou encore Layvin Kurzawa. Et en cette fin de mercato, c’est un secteur bien précis du jeu qui menace d’être dépouillé au PSG

Le feuilleton Mbappé bat son plein…

Bien évidemment, difficile d’évoquer cette période de fin de mercato au PSG sans énumérer le feuilleton Kylian Mbappé. L’attaquant français, qui n’a plus qu’une année de contrat au Parc des Princes, est courtisé avec une grande insistance par le Real Madrid qui a déjà fait parvenir deux offres au PSG, dont la dernière en date s’élève à 170M€ + 10M€ de bonus. Sans surprise, ce feuilleton Mbappé dictera la fin de l’été du côté du Parc des Princes puisque, comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité, la direction parisienne surveille déjà de près les situations de Robert Lewandowski (Bayern…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles