Mercato - PSG : L'incroyable proposition du Qatar à Kylian Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Libre à l’issue de la saison, Kylian Mbappé est encore en pleine réflexion pour son avenir. À en croire la presse espagnole, le Qatar est prêt à proposer du lourd à l’attaquant pour le convaincre de rester au PSG.

À l’approche de la fin de son contrat, Kylian Mbappé n’a toujours pas donné d’indication concernant son avenir. Interrogé sur le sujet par Prime Vidéo il y a quelques jours, l’attaquant du PSG a affirmé que tous les scénarios restaient envisageables pour la suite de sa carrière : « Je n’ai pas fait mon choix, tout le monde sait que je n’ai pas fait mon choix. Je n’ai pas pris ma décision, je réfléchis car il y a de nouveaux éléments, il y a beaucoup de paramètres. Je n’ai pas envie de me tromper, j’ai envie de faire le bon choix. Après je sais que pour les gens, ça tarde un peu, on en parle tous les jours. » Le feuilleton Mbappé fait effectivement très régulièrement la Une de la presse sportive, notamment en Espagne, où le Bondynois est attendu de pied ferme. Comme vous l’a révélé le10sport.com, Kylian Mbappé possède déjà un accord verbal avec le Real Madrid, mais le PSG croit encore en ses chances, et avec raison puisque l’attaquant de 23 ans reste à l’écoute des arguments avancés par sa direction. De quoi inciter le Qatar à mettre le paquet pour convaincre sa star de prolonger son séjour dans la capitale.

Un salaire colossal attend Mbappé en cas de prolongation

À Paris, on semble prêt à tout pour retenir Kylian Mbappé. Sur le plan financier, le joueur est assuré de toucher…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles