Mercato - PSG : L'opération Zidane se complique déjà pour le Qatar !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le nom de Zinedine Zidane est réapparu dans les radars du PSG alors que Mauricio Pochettino est critiqué ces dernières semaines, notamment à cause du jeu produit par son équipe. Mais l'arrivée de l'ancien numéro 10 des Bleus sur le banc parisien semble toutefois compromise.

Ce n'est un secret pour personne, le Qatar rêve d'attirer une star sur le banc du PSG. Depuis l'arrivée de QSI à Paris, les noms de José Mourinho, Pep Guardiola et Zinedine Zidane font parties des fantasmes. Toutefois, à part avec Carlo Ancelotti, les dirigeants qataris ont plutôt opté pour des entraîneurs jeunes, reconnus pour leur style offensif, et qui devaient grandir en même temps que le PSG. C'est dans cette optique que Laurent Blanc, mais surtout Unai Emery et Thomas Tuchel ont été choisis pour diriger l'équipe parisienne. Et globalement, cela n'a pas été une réussite, puisque le PSG ne s'est toujours pas trouvé une réelle identité de jeu. C'est la raison pour laquelle, du côté de Doha, on a choisi de miser sur un entraîneur avec plus d'expérience. En janvier dernier, Mauricio Pochettino a succédé à Thomas Tuchel. Mais les critiques s'accumulent déjà sur le technicien argentin, ce qui pousserait le PSG à envisager l'hypothèse menant à Zinedine Zidane.

Le Qatar rêve de Zidane pour remplacer Pochettino...

Il faut dire que le technicien français est libre depuis son départ du Real Madrid en fin de saison dernière et le Qatar pourrait être tenté de ne pas laissé filer une telle opportunité. C'est en tout cas…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles