Mercato - PSG : Luis Campos idéalement placé pour ce gros transfert ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans le viseur de Newcastle depuis des mois, Hugo Ekitiké pourrait finalement ne pas rejoindre les Magpies en raison des exigences de son agent. A présent, le PSG serait le favori pour l’accueillir, surtout que l’international U20 français rêve de jouer aux côtés de Kylian Mbappé, son idole.

Malgré la saison en demi-teinte du Stade de Reims, un joueur a crevé l’écran : Hugo Ekitiké. Après une année de prêt au Danemark, l’international français des moins de 20 ans est revenu plein d’ambitions et cela s’est vu. Avec 10 buts pour sa première saison en Ligue 1, Ekitiké a impressionné. A tel point qu’il aurait pu quitter Reims dès le mercato hivernal. Le club rémois avait reçu une très belle offre de la part de Newcastle, mais Ekitiké a fait le choix de rester. « Je respecte beaucoup ce grand club. Mais ça c’est fait de manière rapide, ce n’était pas le timing. C’était mieux de rester ici, de faire une saison complète, de confirmer », expliquait l’attaquant de 20 ans.

Reims a reçu une très belle offre pour Ekitiké

Son avenir est tout tracé : Hugo Ekitiké se dirige vers un départ. Aussi suivi par le PSG, le Real Madrid ou encore le Bayern Munich, l’attaquant de Reims aura le choix. Jean-Pierre Caillot, son président, a même révélé avoir reçu une très belle offre dans un entretien accordé à France Bleu : « Il y en a une qui nous convient très bien. Une offre qui, à mes yeux, est intéressante sportivement pour le joueur et c’est maintenant à lui de faire son choix, ce n’est pas à moi de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles