Mercato - PSG : Luis Campos sur le point de boucler deux nouveaux transferts ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que d’autres pistes ont avancé ces derniers jours, notamment avec Hugo Ekitike du Stade de Reims, Luis Campos continuerait de travailler sur ses deux pistes principales du mercato estival. Il s’agit bien sûr de Milan Skriniar et de Gianluca Scamacca, deux joueurs très appréciés par le nouveau boss du recrutement du Paris Saint-Germain, dont les clubs se montrent toutefois assez durs en négociation.

Le temps presse. Ce samedi, le PSG s’est envolé pour sa tournée estivale au Japon et dans quelques semaines les choses sérieuses commenceront, avec le début de la Ligue 1. Luis Campos aurait bien aimé pouvoir offrir un groupe complet à Christophe Galtier, mais si Vitinha est arrivé et que Renato Sanches ainsi que Hugo Ekitike devraient bientôt être annoncés, les choses coincent pour les autres. Milan Skriniar et Gianluca Scamacca font partie des premières pistes activées par Campos lors de son arrivée au PSG, un accord semble encore loin puisque leurs clubs respectifs campent sur leurs positions.

Skriniar approche...

Ce samedi, Le Parisien se montre toutefois assez optimiste. Si le quotidien confirme l’inflexibilité de l’Inter, qui réclamerait toujours 70M€, il explique également que Milan Skriniar devrait être la prochaine recrue du PSG en ce mercato. La dernière offre du PSG s’élevait à 65M€ bonus compris, mais un accord pourrait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles