Mercato - PSG : Mbappé, Neymar… Le PSG prévoit une attaque légendaire avec Ronaldo !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Perçu comme étant le successeur idéal de Kylian Mbappé aux yeux de Doha, Cristiano Ronaldo pourrait débarquer au PSG même si le champion du monde ne pliait pas bagage cet été. Explications.

Et si le Leonardo parvenait à réaliser un des rêves les plus fous de QSI depuis l’arrivée des propriétaires qataris au sein du club de la capitale en 2011 ? Ces dernières années, Doha semble avoir surveillé à plusieurs reprises les évolutions au sein des dossiers Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Et alors que le capitaine du FC Barcelone semble être bien parti pour se mettre d’accord avec l’administration Joan Laporta pour une prolongation de contrat, la situation serait bien différente pour Cristiano Ronaldo. En effet, le Portugais pourrait bien déjà avoir fait le tour de la question lors de ses trois années passées à Turin et serait susceptible de ne pas honorer jusqu’au bout son contrat le liant à la Juventus qui court jusqu’en juin 2022. D’ailleurs, le10sport.com vous confiait le 20 mai dernier avant même que la Juventus ne parvienne à arracher son ticket pour la prochaine édition de la Ligue des champions que le clan Ronaldo scrutait déjà le marché dans l’optique d’étudier plusieurs options dans le cadre du potentiel futur club du quintuple Ballon d’or. Ces dernières heures, la presse anglaise par le biais du journaliste Duncan Castles, a confirmé la position de la Juventus sur le dossier Cristiano Ronaldo, à savoir une vente. Afin d’alléger sa masse salariale et de pouvoir rester dans…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles