Mercato - PSG : Messi, Neymar... Coup de tonnerre pour la succession de Mbappé ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec Lionel Messi et Neymar, le PSG est suffisamment armé et pourrait se passer d'un successeur à Kylian Mbappé lors du prochain mercato estival si l'on en croit le journaliste italien spécialiste des transferts Gianluca Di Marzio.

« Qu’est ce qui pourrait me faire rester au PSG ? On en est loin, puisque je voulais partir cet été. Je ne vais pas faire l’hypocrite et venir jeter une bouteille à la mer, du genre : « Oh, je ne sais pas. » ». Lors d’un entretien accordé à L’Equipe au début du mois d’octobre, Kylian Mbappé annonçait la couleur pour son avenir. Désireux de rejoindre le Real Madrid lors du dernier mercato estival, l’international français ne ferme pas la porte à un départ à la fin de la saison, une fois que son contrat avec le PSG aura expiré. Même si Leonardo espère encore prolonger son bail, l’affaire semble bien mal engagée. Le directeur sportif parisien pourrait donc n’avoir d’autre choix que de chercher son remplaçant sur le marché. Comme annoncé par le 10Sport.com en exclusivité dès le 25 août dernier, la priorité du PSG se nomme Erling Haaland. Le joueur du Borussia Dortmund pourrait quitter son club pour seulement 75M€ lors de l’été 2022, et le club de la capitale ne veut pas laisser passer cette chance. Les noms de Robert Lewandowski (Bayern Munich), Victor Osimhen (Napoli), Dusan Vlahovic (Fiorentina) ou encore Mohamed Salah (Liverpool) sont aussi évoqués. Mais le PSG pourrait bien se passer d’un attaquant et se concentrer sur d’autres pistes.

« Le PSG a Messi…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles