Mercato - PSG : Messi, RC Lens... Cette nouvelle révélation sur un attaquant de Pochettino !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu'Arnaud Kalimuendo a été prêté au RC Lens, Florent Ghisolfi, le coordinateur sportif des Sang-et-Or, dévoile les coulisses des discussions avec le PSG, et révèle notamment que les Lensois pourraient récupérer une indemnité dans ce dossier.

Cet été, le Paris Saint-Germain cherchait à dégraisser son effectif. Un objectif que Leonardo a eu du mal à atteindre puisque puisque seul Mitchel Bakker a été définitivement transféré. Alphonse Areola (West Ham), Garissone Innocent (Vannes), Marcin Bulka (OGC Nice), Timothée Pembélé (Bordeaux) ou encore Arnaud Kalimuendo (RC Lens) ont quant à eux été prêtés. Le jeune attaquant est d'ailleurs de retour chez les Sang-et-Or après une saison plutôt aboutie. Et pourtant, le PSG semblait vouloir le conserver afin de l'intégrer dans la rotation. C'est la raison pour laquelle le club parisien avait levé sa contre-option pour le rapatrier. Mais l'arrivée de Lionel Messi a tout changé.

Messi a débloqué le départ de Kalimuendo

Coordinateur sportif du RC Lens, Florent Ghisolfi a effectivement confié que ce dossier s'était débloqué avec l'arrivée de Lionel Messi. « Il y avait un timing à respecter, il fallait aussi l'alignement des planètes et de la réussite. Il ne fallait pas aller au charbon en juillet, car lui avait ce besoin de se frotter à l'effectif du PSG, avec raison. Il a montré des choses sur la prépa. L'évènement déclencheur, ça a été l'arrivée de Messi. Là, on s'est mis à discuter vraiment. Il y avait plein d'opportunités pour lui. En…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles