Mercato - PSG : Mino Raiola souffle le chaud et le froid sur le projet QSI…

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Habitué à collaborer avec la direction du PSG depuis plusieurs années, Mino Raiola adopte des positions relativement différentes en fonction des dossiers sensibles du moment au Parc des Princes. Le célèbre agent de joueurs se veut très rassurant quant au statut de Gianluigi Donnarumma, mais ferait le forcing pour boucler le départ de Xavi Simons…

Depuis le début de l’ère QSI au PSG et le rachat du club de la capitale par le Qatar en 2011, Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo ont pris l’habitude de récupérer un certain nombre de joueurs appartenant à l’écurie Mino Raiola. L’agent a notamment réussi à y placer des éléments tels que Zlatan Ibrahimovic, Maxwell, Gregory Van der Wiel, Moise Kean ou encore Gianluigi Donnarumma, et ses relations avec la direction du PSG ont toujours été relativement bonnes. Pourtant, ces derniers temps, Raiola ne fait pas forcément le bonheur du club de la capitale sur un dossier bien particulier…

Simons poussé vers la sortie par Raiola ?

En effet, l’avenir de Xavi Simons fait couler beaucoup d’encre depuis quelque temps, puisque la jeune pépite envisagerait de quitter le PSG à l’issue de son contrat en juin prochain, et le FC Barcelone serait déjà positionné pour le récupérer libre. À en croire les révélations de Fabrizio Romano sur cet épineux dossier, c’est en réalité son agent, Mino Raiola donc, qui inciterait fortement le jeune milieu de terrain néerlandais à aller trouver un nouveau challenge où il obtiendrait davantage de temps de jeu qu’au PSG. Mais comme…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles