Mercato - PSG : Mino Raiola vide son sac sur le feuilleton Haaland !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Représentant d’Erling Braut Haaland, Mino Raiola est revenu sur les grandes lignes du feuilleton. Que ce soit au niveau de son avenir, lui qui est lié au PSG, ou par rapport à ses relations avec le Borussia Dortmund tout en vidant son sac sur son premier gros transfert au BvB à l’hiver 2020.

Après s’être révélé aux yeux de l’Europe lors de la première partie de la saison 2019-2020 au RB Salzbourg, Erling Braut Haaland a fait le choix de signer au Borussia Dortmund alors que Manchester United, le Real Madrid, le PSG ou encore la Juventus semblaient être sur les rangs. Au cours des discussions, Mino Raiola est parvenu à négocier l’inclusion d’une clause libératoire de 75M€ effective à compter de l’été 2022, soit à deux ans de la date de l’expiration de son contrat. Et il se pourrait que cela ait fait penché n’a balance en faveur du Borussia Dortmund par rapport à la concurrence. Ce point ainsi que le discours tenu par le directeur sportif Michael Zorc comme l’agent du Norvégien l’a confié à Sport1 ce jeudi. « Je suis un fan de voitures. Quand vous avez le choix entre une Mercedes S63 AMG ou une Audi RS6, c'est difficile, non ? Les deux sont de bonnes voitures. Erling était confronté à cette décision à l'époque. Et Zorc a clairement montré les avantages de sa S63 AMG par rapport à la RS6. Il a vendu le club d'une manière qui a fait dire à Erling : "C'est là que je me vois. C'est ici que je peux me développer". Le BVB s'est énormément développé. Il peut être un exemple pour le monde…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles