Mercato - PSG : Navas, Areola… Un énorme ménage s’annonce chez les gardiens du PSG !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au PSG, les gardiens sous contrat sont plus que nombreux alors que les places sont comptés. Mais cela pourrait se résoudre durant le prochain mercato estival où cela risque d’être animé autour des portiers parisiens.

Ces dernières années, au PSG, le poste de gardien a toujours été un problème. Alors que Leonardo avait réussi à résoudre cela en allant chercher Keylor Navas au Real Madrid en 2019, cela s’est compliqué pour Mauricio Pochettino suite à l’arrivée libre de Gianluigi Donnarumma en provenance du Milan AC. Le PSG dispose ainsi de deux des meilleurs gardiens du monde pour une seule place de titulaire toutefois. Tout au long de la saison, l’Italien et le Costaricien ont ainsi alterné, ne laissant alors aucune place aux autres gardiens du PSG. Et ils sont nombreux. D’ailleurs, face à ce manque d’opportunité, beaucoup ont dû aller voir ailleurs. Alphonse Areola, qui a enchainé les prêts ces dernières saisons, a été cédé à West Ham. Sergio Rico est lui parti cet hiver à Majorque. De son côté, Marcin Bulka a passé la saison en prêt à l’OGC Nice. Et à côté, plusieurs jeunes gardiens ont signé un contrat pro, mais doivent prendre leur mal en patience dans l’espoir de réussir au plus haut niveau.

Navas-Donnarumma, il n’en restera qu’un !

Toutefois, cette situation complexe chez les gardiens du PSG pourrait ne pas durer. Cela va notamment concerner le duel entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma. Mauricio Pochettino l’a promis, les choses vont changer et cette alternance ne devrait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles