Mercato - PSG : Neymar brise déjà les espoirs du Qatar...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteur d'une saison très frustrante, Neymar pourrait bien être poussé au départ cet été par le PSG. Cependant, un départ du Brésilien semble inenvisageable pour plusieurs raisons. D'une part, le joueur ne veut pas partir, mais surtout, les clubs en mesure de l'accueillir ne sont pas nombreux.

La prolongation de Kylian Mbappé au PSG jusqu'en juin 2025 change tout à Paris. Y compris pour certaines stars du club. En effet, selon les informations de L'EQUIPE, Neymar serait clairement sur la sellette. Déçu des prestations de la star brésilienne, le Qatar ouvrira la porte à son départ cet été et sera donc à l'écoute des offres transmises pour un éventuel transfert de Neymar. Il faut dire qu'entre ses blessures et ses prestations, le numéro 10 de la Seleçao sort d'une saison très décevante lors de laquelle son association avec Lionel Messi et Kylian Mbappé a été loin de répondre aux attentes. D'ailleurs, l'international français ne serait pas opposé au départ de son coéquipier avec lequel sa relation ne serait plus aussi fluide que par le passé. Cependant, même si le PSG veut se séparer de Neymar, son départ est loin d'être garanti.

Neymar refuse de partir...

Et pour cause, Neymar ne compte pas nécessairement quitter le PSG. D'après L'EQUIPE, le Brésilien est heureux à Paris, ville qu'il adore, situé à seulement un peu plus d'une heure d'avion de Barcelone, autre ville qu'il apprécie grandement. D'autre part, avec un salaire mensuel estimé à 4M€ bruts, Neymar n'a pas vraiment d'intérêt…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles