Mercato - PSG : Pérez aurait fait une demande retentissante à Kylian Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat le 30 juin 2022, Kylian Mbappé serait plus que jamais sur les tablettes du Real Madrid. Pour avoir une chance de rafler la mise et ne pas froisser le PSG, avec qui il entretiendrait une relation forte, Florentino Pérez voudrait que le champion du monde français lance un énorme ultimatum à Nasser Al-Khelaïfi.

Arrivé lors de l'été 2017 au PSG, Kylian Mbappé aurait snobé le Real Madrid pour rejoindre la capitale française. En effet, le club merengue aurait également souhaité s'offrir les services du champion du monde français, mais ce dernier a préféré dominer en Ligue 1 et dans son pays natal avant de s'exporter et aller à la conquête de l'Europe. Engagé jusqu'au 30 juin 2022 avec le PSG, Kylian Mbappé pourrait très bientôt faire ses valises et débuter cette deuxième étape. Pour ne pas voir son numéro 7 partir librement et gratuitement dans un an, Nasser Al-Khelaïfi pourrait être contraint de le vendre dès cet été s'il ne parvient pas à le prolonger. Et pour éviter ce terrible scénario, Leonardo s'active en coulisse pour que Kylian Mbappé rempile avec le PSG. Dans cette optique, le directeur sportif du PSG a lancé les négociations avec le clan Mbappé il y a de longues semaines. Toutefois, l'ancien de l'AS Monaco fait trainer les choses et joue clairement la montre. Comme le10sport.com vous l'a révélé en exclusivité, Kylian Mbappé souhaite rester maitre de son destin. Pour cette raison, il ne compte en aucun cas signer un contrat de longue durée avec le PSG, à moins…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles