Mercato - PSG : Une porte de sortie prestigieuse se dessine pour Di Maria !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat en juin prochain, Angel Di Maria ne devrait pas être conservé par le PSG. D’ailleurs, Leonardo serait en train de pousser l’Argentin vers la sortie. Ll’ailier de 34 ans, lui, disposerait d’une porte de sortie prestigieuse en Serie A selon la presse italienne.

Cette saison pourrait bien être la dernière d’Angel Di Maria au PSG. En fin de contrat en juin prochain, l’international argentin ne devrait pas être prolongé par le club de la capitale, où il évolue depuis 2015. D’ailleurs, L’Equipe a assuré récemment que Leonardo aurait invité l’ailier de 34 ans, qui a souffert de l’arrivée de Lionel Messi dans l’effectif de Mauricio Pochettino, à se trouver un nouveau club pour la saison prochaine, une tendance que Le Parisien est venu confirmer ce dimanche, le quotidien affirmant qu’Angel Di Maria serait poussé vers la sortie. De ce fait, l’Argentin se serait rapidement mis au travail puisqu’il aurait proposé ses services à la Juventus, tandis que le FC Barcelone, l’Atletico de Madrid et le Benfica Lisbonne ont également été liés à l’ailier. D’ailleurs, une potentielle arrivée en Serie A serait en train de se dessiner petit à petit.

La Juventus est bien intéressée par Di Maria

Selon les informations de la Gazzetta dello Sport, la Juventus serait bien intéressée par Angel Di Maria. Toutefois, aucune négociation n’aurait vraiment été initiée pour le moment et aucune offre n’aurait été formulée. De son côté, la direction turinoise envisagerait un contrat de courte durée pour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles