Mercato - PSG : La presse espagnole lâche une nouvelle bombe sur Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous contrat jusqu'en juin prochain avec le PSG, Kylian Mbappé serait toujours décidé à rejoindre le Real Madrid et penserait que le club de la capitale est derrière les sifflets du Parc des Princes. En privé, l'attaquant français se montrerait donc rassurant auprès du club merengue.

La dernière semaine du mercato aura été particulièrement agitée. Mais un dossier a éclipsé tous les autres, à savoir celui de Kylian Mbappé. Et pour cause, à un an de la fin de son contrat, l'attaquant du PSG semblait vouloir partir et le Real Madrid a fait le forcing pour le recruter en faisant trois offres. La première de 160M€ a rapidement été refusée tandis que le deuxième, estimée à 170M€ + 10M€ de bonus, n'a pas non plus obtenu de réponse favorable du PSG. Le Real Madrid serait même revenu à la charge dans les dernières heures du mercato avec une offre estimée à 200M€. Mais là encore, les Parisiens n'ont rien voulu entendre, et Kylian Mbappé jouera donc encore au moins une saison supplémentaire au PSG qui prend le risque de laisser filer libre son attaquant en fin de saison. Et visiblement, l'issue de ce dossier ne semble faire aucun doute.

Déçu du PSG, Mbappé rassure le Real Madrid

C'est en tout cas ce qu'affirme OK Diario. Le média espagnol assure en effet que l'entourage de Kylian Mbappé est en contact quasi-quotidien avec le Real Madrid et a donc rassuré le club merengue concernant ses intentions. Il ne souhaite pas céder à la pression du PSG et ne prolongera pas son contrat à Paris. Un départ…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles