Mercato - PSG : La presse espagnole s'emballe totalement pour Lionel Messi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La presse espagnole s'est emballé, ces dernières heures, en raison de la présence de Lionel Messi à Barcelone. Mais malgré ce court séjour en Catalogne, le joueur devrait poursuivre sa carrière au PSG.

Lionel Messi a tourné une page importante de sa carrière de footballeur, mais aussi de sa vie personnelle. En 2000, alors qu’il n’était encore qu’un jeune adolescent, le joueur quittait son Argentine natal pour prendre la direction de la Catalogne. Arrivé au centre d’entraînement du FC Barcelone, celui qui remportera sept Ballon d’Or posait les bases de son incroyable parcours. Messi restera 21 ans au sein de la formation blaugrana et remportera de multiples trophées collectifs et individuels. En août dernier, l’aventure prenait brutalement fin. Pourtant, l’international argentin était prêt à prolonger son contrat avec le FC Barcelone. La presse espagnole considérait sa signature comme actée. Mais c’était avant que Messi ne prenne la décision de rompre les négociations avec Joan Laporta, qui s’était donné pour mission de le conserver. Finalement, la Pulga décidait de quitter son équipe de cœur et de répondre favorablement aux appels du PSG. A Paris, l’international argentin a retrouvé son ami Neymar. Mais malgré ce départ et les tensions apparues avec Joan Laporta, Lionel Messi reste très attaché au club culé.

Messi reste attaché au Barça

Partenaire de Lionel Messi au PSG, Ander Herrera n’avait pas nié cet attachement. « Quoi que je dise, il y aura un gros titre. Pas seulement dans…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles