Mercato - PSG : La prochaine destination de Mauro Icardi pourrait être...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Clairement en marge de l’effectif au Paris Saint-Germain, Mauro Icardi devrait être poussé vers la sortie lors du mercato estival. Mais pour aller où ?

Il avait tout d’un excellent coup. Deux fois Capocannoniere de la Serie A et réputé comme un attaquant de tout premier niveau, Mauro Icardi a cartonné au PSG... pendant seulement quelques mois. Auteur de quatorze buts d’octobre à décembre 2019, l’Argentin a d’abord rencontré des problèmes avec Thomas Tuchel, puis a été miné par les blessures et les soucis extra sportifs les saisons suivantes, avec notamment un feuilleton automnal autour de sa supposée fausse séparation avec Wanda Nara. Cette année, il n’aura trouvé le chemin des buts qu’à cinq reprises et il a dû se contenter de quelques bouts de match, barré par l’énorme concurrence de Neymar, Lionel Messi et Kylian Mbappé. Acheté 50M€, sa valeur sur le marché a logiquement chuté et le site spécialisé Transfermarkt l’évalue désormais à 28M€, alors que La Gazzetta dello Sport annonce ce samedi que le Paris Saint-Germain serait prêt à descendre jusqu’à 12M€ pour s’en débarrasser. Mais où pourrait rebondir Mauro Icardi la saison prochaine ?

L’Espagne ou l’Angleterre plutôt qu’un retour en Italie ?

Un retour en Serie A a souvent été évoqué pour l’ancien capitaine de l’Inter, avec notamment la Juventus. Pourtant, le club turinois a fait le choix cet hiver de miser gros sur Dušan Vlahović et devrait vraisemblablement confirmer Alvaro Morata, levant l’option d’achat présente dans son…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles