Mercato - PSG : Le Qatar y croit toujours pour Kylian Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A Doha, on reste persuadé de pouvoir convaincre Kylian Mbappé d'éconduire les avances du Real Madrid pour rester au Paris Saint-Germain.

Après Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, c’est Kylian Mbappé qui rythme ce mercato estival. Selon nos informations, l’attaquant ne souhaite toujours pas prolonger avec le Paris Saint-Germain, qu’il a rejoint en 2017 en provenance de l’AS Monaco. Sa position est simple : soit il respecte son contrat et partira donc en juin 2022, soit le PSG cède aux avances du Real Madrid, qui a présenté non pas une, mais bien deux offres en cette fin de mercato. Si la première, d’une valeur de 160M€, a été sèchement refusée par les Parisiens, la deuxième n’a pas encore été retournée à l’envoyeur, même si elle n'est pas retenue satisfaisante. Elle s’élèverait à 180M€, avec une part fixe de 170M€ et une part de bonus d’une valeur totale de 10M€ et représenterait un véritable record pour un joueur en fin de contrat. A en croire MARCA et Sky Sports, une troisième offre devrait arriver, avec le Paris Saint-Germain qui pourrait finalement céder si le Real Madrid dépasse les 200M€, mais plusieurs sources ont annoncé ces dernières heures que les Madrilènes se seraient carrément retiré des négociations avec le PSG.

L’émir du Qatar veut offrir un nouveau contrat XXL à Mbappé

A Doha, on a toujours l’intention de garder Kylian Mbappé le plus longtemps possible. Nous vous avons révélé en exclusivité sur le10sport.com, que l’émir Al-Thani en personne a poussé pour qu’un nouveau…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles